Orfeo 55, Nathalie Stutzmann & Philippe Jaroussky à l'Arsenal de Metz le 06/12/2013

Orfeo 55, Nathalie Stutzmann & Philippe Jaroussky

Date : 06/12/2013

Airs d'oratorios italiens

VIVALDI

  • Concerto pour cordes en Sol mineur RV 157
  • OLIMPIADE Aria PJ « Lo seguirai felice »
  • Adagio du concerto pour cordes en Do Majeur RV 109
  • IL GIUSTINO Aria NS « Vedro con mio diletto »
  • FARNACE Aria PJ « Gelido in ogni vena »
  • Allegro molto du concerto pour cordes en Do Majeur RV 109
  • OLIMPIADE Aria NS « Gemo in un punto »
  • OLIMPIADE Duo « Nel giorni tuoi felici »
  • Megacle PJ / Aristea NS

HANDEL

  • SERSE Ouverture
  • RODELINDA Aria NS« Se fiera belva ha cinto »
  • SERSE Sinfonia de Acte III
  • RADAMISTO Aria PJ« Qual nave smarrita »
  • Sinfonia HWV 338 Fg Adagio en
  • ARIODANTE Aria NS« Scherza infida »
  • Largo du concerto grosso op3 n°2 Ob solo Sol min
  • ORLANDO Sinfonia Act III
  • SERSE Aria PJ « Crude furie »
  • AMADIGI baletto di Pastori e Pastorelle Act III
  • ATALANTA Duo « Caro/ Cara
  • Atalanta PJ / Meleagro NS

Jouant sur l'ambivalence des tessitures, la contralto Nathalie Stutzmann et le contre-ténor Philippe Jaroussky mêlent leurs voix dans ces chefs-d'œuvre de Haendel et Scarlatti, montrant à la fois la grande différence qui existe entre les voix de contre-ténor et les voix de contralto, mais également les similitudes et ambiguïtés de ces deux registres.
Avec une maîtrise technique qui lui permet les nuances les plus audacieuses et les pyrotechnies les plus périlleuses, Philippe Jaroussky a investi un répertoire extrêmement large dans le domaine du baroque, jusqu'à la virtuosité étourdissante de Haendel.
Nathalie Stutzmann joue à la fois de cette voix de contralto véritable et de son rôle de chef, notamment avec son ensemble de chambre
Orfeo 55, dans une approche à la fois libre et rigoureuse de la direction. Sa science du phrasé et l'intensité émotionnelle de ses interprétations, sa maîtrise exceptionnelle au service de la passion qu'elle communique sont autant d'éléments qui la font apprécier du public et des orchestres qu'elle dirige.
Un concert exceptionnel mené par deux complices de longue date, qui se retrouvent dans l'interprétation de ces géants de l'ère baroque.

Cette soirée est dédiée à l'Association Iris.
Nathalie Stutzmann est en résidence à l'Arsenal.


Directrice générale : Florence ALIBERT
Directrice artistique : Michèle PARADON


< Retour à tous les évènements de l'Arsenal en photos

Rappel sur le droit d'auteur

Ces images sont protégées par le droit d'auteur. À la demande des artistes représentés sur ces photographies, toute reproduction, même partielle, de celles-ci est strictement interdite et punie par la loi.


< Retour à tous les évènements de l'Arsenal en photos